Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Blues

Publié le par Red Cardell

Nous sommes ce week end à l'affiche d'un festival de blues. Cela me va bien, dans le sens où nous avons toujours introduit ce genre musical dans nos albums depuis le début. Ma référence dans le style, et le mélange Irish Blues reste Rory Gallagher bien sur, mais nous avons aussi  la chance de jouer régulierement avec Dan Ar braz qui qui est également un maître de ce style.

tumblr_l7xsb9SBD91qcjd69o1_500-copie-2.jpg

Impasse de L'Odet

 

Au delà de l'aspect purement technique, renversements d'accords, open tuning, etc... le blues est surtout une musique de l'instant ou de l'instinct au choix. Il est le résultat du croisement musical des deux continents, africain et européen sur le sol Américain. On peut le considérer comme l'ancêtre de la world Music car il nous reste aujourd'hui des documents filmés ou sonores en particulier grace au travail d'Alan Lomax, pionnier du collectage sonore à la différence de Luzel ou Hersart de la Villemarqué chez nous qui ne disposaient pas malheureusement du progrès technique du 20 eme siècle.


  • Collectage d'Alan Lomax

Au même titre que le répertoire traditionnel breton s'enrichissait de nouvelles mélodies venues de l'est de l'Europe au 18 eme siécle comme les polkas ou Mazurkas, d'instruments à vent comme la clarinette, certaines sources citent le nom "reel" comme appellation assez commune du blues aux origines du genre. Les colons Irlandais avaient en effet apporté au nouveau monde leur danses et mélodies. Peut être demandait on d'ailleurs aux musiciens esclaves d'interpréter ces airs lors de manifestations ou fêtes. Il y'a donc comme pour toute musique traditionnelle une évolution liée à sa transmission qui rejoint toujours le mode sociétal de l'époque. Cette évolution est liée au progrès, à la révolution industrielle. Elle se traduit par une forte migration vers les villes de la population noire. Chicago va devenir rapidement avec le développement des radios et de l'industrie du disque la plaque tournante du genre. L'apparition de la guitare électrique va transformer le blues, lui donner un son "urbain" annonçant toute la musique du vingtième siécle.


 

Muddy waters

Lorsque l'on est comme moi ado en 1977, toute la sono mondiale résonne de groupes revendiquant l'influence du Blues.

bluesbreakers_john_mayall_eric_clapton.jpeg

                      Je l'ai rayé... mais inusable

De Led Zeppelin aux Beatles en passant par les Stones, des groupes comme Talking heads, Télévision, brassent le genre, aujourd'hui jack White se revendique Bluesman, C2C en mixe. Autant on peut considérer des "vagues" celtiques, reggae, métal etc... autant le blues reste au centre du jeu et de l'évolution des musiques actuelles. Lorsque nous sommes allés mixer l'album à new York, il est marquant de voir la culture "blues" des ingés sons de Stadium red. Le blues est une composante essentielle du Hip Hop. la référence d'Ariel Borujow au son d'une guitare acoustique reste Robert Johnson. Sur le dernier titre de Falling in love, "Run", je fais un solo de douze cordes. Nous l'avons enregistré chez Manu et étions assez satisfaits de la prise de son respectant bien l'idée de production que nous souhaitions proche de références à Gilmour et au Floyd. Pour Ariel qui le découvrait sans indications, c'était "du Robert johnson". Nous étions bien surs d'accord :).

Nas

On compare souvent le Blues et la Gwerz, plainte chantée à capella en breton. Pour le Fest rock nous avons mélangé les deux genres sur le titre "Ar Sorcerez". On le retrouve sur l'album. Il est intéressant d'entendre que c'est un blues, en effet on retrouve les trois accords du blues et le nombre de mesures standard du style. Le mélange slide guitare et Couple, cornemuse-Bombarde sonne au naturel. Là également Ariel a souhaité ne rien rajouter comme effet au mixage. Tout est brut, ses références pour ce titre étant les derniers albums de Johnny cash produits par Rick rubin. Notre travail est souvent et forcément guidé par nos références et influences, mais nous cherchons  toujours la simplicité, car elle reflète le mieux une personnalité, et donne la meilleure preuve de sa sincérité. En cela le blues restera toujours comme la forme la plus aboutie pour exprimer ses sens, c'est un genre universel qui se conjugue sur tous les continents, qu'il sappelle, Gwerz, fado, flamenco etc... Il traduit le monde d'hier, d'aujourd'hui et de demain, ses thèmes sont universels parlent d'amour, de corps, de souffrance, du droit à la différence, de tolérance, de la vie quoi!

Dave Grusin and Diane Schurr

A Bientôt

 

Voir les commentaires